Être à son compte rime avec liberté. Bon évidemment, celle-ci est très relative. Pour la savourer, il faut avoir des clients et donc il faut travailler sérieusement. Néanmoins, si tu travailles depuis ton ordinateur, tu envisages peut-être de délocaliser pour quelques semaines ton bureau ailleurs que chez toi. Peut-être dans une nouvelle ville française ou non.

Cela m’arrive de temps en temps. Je travaille principalement de chez moi au Pays basque. Mais il m’arrive d’emporter mon ordinateur sous le bras pour quelques semaines loin de la maison. Je te fais un retour sur les choses à anticiper pour ne pas se retrouver embêter pendant cette période vis-à-vis de tes clients et de ta routine professionnelle.

Anticiper le décalage horaire de ton travail loin du bureau

Ici c’est un vrai choix à faire :

  • t’adapter à tes clients et te caler sur leurs horaires classiques. Cela suppose pour toi de travailler parfois le soir ou tôt le matin. La nuit, il vaut mieux éviter pour profiter un minimum, mais ça peut arriver en cas d’urgence et si tu considères un rendez-vous comme important.
  • demander à tes clients de s’adapter en travaillant parfois en dehors de leurs horaires habituels.

Personnellement, je fais toujours en sorte de pouvoir m’adapter. Je n’ai pas envie que mes clientes pâtissent de mes choix personnels. Et donc je considère que c’est à moi de faire l’effort de me mettre à leur rythme.

Dernièrement, je suis partie en Martinique (mes parents y vivent). J’ai 6 heures de moins là-bas. Pour éviter de devoir travailler la nuit, j’ai demandé à mes clientes si nos rendez-vous pouvaient se faire l’après-midi. Cela reste totalement habituel pour elles, donc aucun souci de ce côté là.

Avoir une bonne connexion internet : un indispensable !

Le point indispensable : la connexion internet quand on délocalise le bureau. En tout cas, pour moi en tant que consultante en communication digitale, c’est un véritable outil de travail. Si celle-ci n’est pas optimale, je compte toujours sur mon partage de connexion, mais il est fréquent qu’il soit moins bon…

Conseil : même si ton hébergement en location indique du wifi, pense à vérifier les avis des anciens clients ou à poser directement la question, notamment si tes actions nécessitent une connexion puissante. Mieux vaut ne pas prendre de risques.

Utiliser des outils digitaux pratiques en vadrouille

C’est une chose que je n’ai pas faite dès mes premières années. Je suis à la base très papier. Notion n’existait pas et Trello était vraiment à ses débuts. Il n’existait pas vraiment d’outils d’organisation pratiques à ma connaissance.

Aujourd’hui, les solutions sont variées. Utiliser du papier à la maison pour prendre des notes ça ne pose pas de souci, mais dès qu’on souhaite transporter ses affaires professionnelles c’est plus compliqué. Depuis plusieurs années maintenant, j’ai adopté un outil incontournable Notion. Je note TOUT.

J’ai notamment créé un template pour t’aider sur ta création de contenu du côté de ton organisation et décharger ton cerveau. Tu peux retrouver sur ce template notion une boîte à idées pour décharger ton cerveau, ton calendrier de contenus, tes diverses stratégies et lignes éditoriales et une partie dédiée à tes contenus à recycler.

Apprendre à gérer les imprévus

C’est un vrai travail de fond de changer ses habitudes je trouve. Cela te montre assez rapidement les éléments que tu dois améliorer. Celles que tu ne fais pas jusqu’au bout et qui mériteraient plus d’attention. Finalement, ces expériences loin de ton bureau sont souvent source de progrès.

En fonction de l’endroit où tu délocalises ton bureau, l’électricité peut se faire rare. Ici, je parle surtout à l’étranger. Il faut aussi penser à sécuriser ta connexion et tes données si tu comptes te connecter à des wifi publics. Pense à utiliser un VPN, par exemple. J’ai encore vu récemment un compte Instagram ne faire hacké lors d’une connexion wifi non sécurisée.

Partir pour quelques jours ou quelques semaines loin du bureau est un vrai luxe quand on est à son compte. C’est une expérience challengeante qui demande de l’organisation, mais qui vaut le détour. Elle relance aussi bien souvent la créativité, les idées et la motivation. Cette nouveauté fait donc un bien fou à ton cerveau !