5 règles à retenir pour l’écriture de votre article sur le web


Rédaction web / mardi, mars 12th, 2019

L’écriture d’un article passe par plusieurs étapes. Il faut faire ses recherches pour affiner son sujet, connaître la cible visée pour employer le bon vocabulaire et le bon ton, mais aussi travailler les mots-clés et le champ sémantique pour faire plaisir à notre ami Google.

Je vous détaille dans l’article toutes les bonnes pratiques à retenir pour écrire votre prochain article facilement. La rédaction de contenu sur le web ne s’improvise pas, elle se travaille. Alors si vous souhaitez connaître toutes les astuces, il faut lire la suite.

Connaître sa cible pour toucher les bons lecteurs

Avant de vous lancer dans l’écriture d’un article, il faut savoir à qui celui-ci s’adresse. Cette règle est valable pour tous les contenus web : posts sur les réseaux sociaux, articles de blog, contenus sur un site.

La première chose à faire est donc de connaître son lecteur idéal. Ces caractéristiques vous permettent de faire le point pour ajuster des éléments de votre futur article.

S’intéresser à sa cible veut dire :

  • Connaître ses besoins,
  • Identifier ses caractéristiques professionnelles et personnelles (tranche d’âge, profession…),
  • Analyser son langage,
  • Comprendre son comportement de recherche.

Une fois ces réponses obtenues, vous avez des premières billes pour commencer la construction de votre article. Vous pouvez alors affiner le sujet pour écrire un article qui répond précisément à l’un des besoins de votre cible.

Exemple, vous visez une cible précise : femme ou homme d’une trentaine d’années, entrepreneur depuis moins d’un an. Il faut alors trouver des articles qui répondent aux besoins de jeunes entrepreneurs (organisation, facturation, lancement, etc).

De plus, vous savez qu’il est préférable de ne pas employer des termes trop techniques lorsqu’il s’agit des réseaux sociaux ou bien de la sphère digitale pour ne pas perdre votre audience lors de la lecture de l’article. Au contraire, dans ce cas précis, il faut être pédagogue.

Ces détails sont alors déterminés grâce à la bonne connaissance de votre cible. C’est donc la première étape fondamentale avant de vous attaquer à la partie technique de l’article.

Conseil : créez-vous toujours une ligne éditoriale claire et organisée avant de vous lancer dans une création de contenus sur le web. Je vous donne 4 points essentiels à retenir pour créer votre propre ligne éditoriale !

Parler le langage de Google et insérer des mots-clés

De manière générale, il est important de penser à Google lors de vos rédactions sur le web. Cette action doit être subtile afin de ne pas tomber dans une exagération qui déforme l’article.

L’optimisation d’un texte est plus simple lorsque vous maîtrisez particulièrement bien le sujet. C’est notamment, pour cette raison que toute la phase de recherche sur le sujet de l’article est importante avant de commencer sa rédaction.

En effet, lorsqu’un sujet est maîtrisé, il est simple d’employer un vocabulaire varié et d’y insérer des exemples concrets ou techniques. La taille de l’article peut aussi facilement être allongée autour de 1000 mots.

Et c’est typiquement ce genre d’article que Google apprécie :

  • Un article plutôt long autour de 1 000 mots,
  • Riche au niveau du champ sémantique,
  • Avec de nombreux synonymes.

Il faut savoir que ces détails démontrent votre technique sur le sujet. Plus vous paraissez maîtriser le sujet, plus Google valorise votre contenu.

Le point sur les mots-clés

Il faut penser de manière logique. Le lecteur ne doit pas directement déceler vos mots-clés de façon bête et méchante.

Par exemple, si votre article traite des meilleurs canapés d’angles, alors il est logique de retrouver le mot “canapé d’angle” dans votre article à plusieurs endroits.

Conseil : une bonne optimisation préconise 1 mot-clé tous les 100 mots environ.

Ensuite, il est important d’enrichir votre texte avec un mot-clé secondaire. Il faut aussi des synonymes et un vocabulaire autour du mobilier de la décoration du salon pour coller avec le thème de l’article.

Vous enrichissez alors le champ sémantique de votre article !

Plusieurs outils peuvent vous aider à trouver vos mots-clés comme Semrush ou Uberggest encore Answer the public.

Conseil : allongez vos mots-clés en suivant le principe de la longue traîne. Pour cela, vous pouvez taper vos recherches dans la barre de recherches de Google. Les termes les plus tapés apparaissent alors à la suite de votre mot-clé. Retrouvez les détails à retenir pour écrire un article en version optimisé avec les différentes optimisations “on-page”.

Vous pouvez aussi noter “les termes associés” à votre recherche. Ils se trouvent en bas de la page des résultats de Google !

Faire ses recherches avant d’écrire son article

Pour avoir de l’inspiration et maîtriser parfaitement son sujet, il est important de faire des recherches en amont de la rédaction.

Les conseils pour faire des recherches efficaces :

  • Consulter plusieurs sites,
  • Vérifier vos sources avant de vous en inspirer,
  • S’appuyer sur des données fiables.

Si vous n’écrivez pas régulièrement, il est fortement conseillé de faire une première esquisse sur un document avant de vous lancer dans l’écriture. Vous pouvez ainsi garder un brouillon de votre document, mais aussi le corriger avant de le publier.

Conseil : je m’organise toujours pour conserver au moins quelques heures mon article avant de l’envoyer ou bien de le publier.

C’est une bonne astuce pour relire l’article à froid. Cela permet de changer quelques détails passés jusque là inaperçus lorsque la lecture se fait à chaud juste après l’écriture.

La phase de rédaction : les règles à retenir

Aller à l’essentiel pour l’écriture des contenus web

Il faut répondre rapidement au besoin de votre lecteur sur internet. S’il ne voit pas vraiment où l’article veut aller dans les premières lignes, il y a de fortes probabilités pour qu’il ferme votre page et quitte votre site.

Toute l’écriture du site doit d’ailleurs être pensé pour aller à l’essentiel.

N’oubliez pas que le lecteur ne s’attardera pas à chercher une information si celle-ci n’est pas simple à trouver !

Aérer votre article pour simplifier la lecture

On a tendance à penser qu’il faut que l’article soit justifié et c’est une erreur. Il faut toujours que votre texte soit aligné à gauche pour que la lecture soit agréable.

Vous pouvez d’ailleurs faire le test, il est beaucoup plus agréable de lire un document s’il n’est pas justifié.

Ensuite, il ne faut pas hésiter à aérer votre texte en allant régulièrement à la ligne, mais aussi en sautant des lignes. Le lecteur se trouve alors devant un article simple à lire et à comprendre.

Il est aussi intéressant d’utiliser des tirets pour adopter une lecture rapide. Cela attire plus facilement l’attention de votre lecteur. Pensez-y !

Conseil : ces espaces “conseil” dans mes articles se démarquent du reste de mon contenu pour le rendre plus agréable à lire. Si vous maîtrisez un peu le langage CSS et HTML, vous pouvez vous y pencher en quelques clics.

Insérer des titres pour découper votre article

Vous devez penser au lecteur avant tout.

Rien de plus déprimant que de se retrouver devant un bloc immense à lire, en justifié !

Pour faciliter la lecture, il faut insérer régulièrement des titres et des sous-titres. L’écriture sur le web exige quelques connaissances dont celles liées à l’organisation de votre contenu.

Votre titre d’article correspond généralement à votre h1. Ensuite, votre première sous-partie sera votre h2. Et si vous avez encore un sous-titre au sein de votre sous-partie vous pouvez indiquer un h3.

Par exemple, “insérer des titres pour découper votre article” est chez moi un h3.

Conseil : selon votre moteur de recherche, vous pouvez cliquer sur l’article avec le clic droit de votre souris ou de votre pad et aller dans “examiner”. Cela vous sort le code HTML de l’article et vous avez accès aux différents h1, h2, h3 de l’article pour vous familiariser avec eux !

Soigner la relecture de son article

Une fois l’écriture faite, il faut relire une première fois votre article. Pensez alors à plusieurs points lors de cette phase de correction.

Il faut alors :

  • Vérifier les balises Title et Metadescription
  • Vérifier les balises Alt pour les images
  • Mettre les bons h1, h2, h3
  • Corriger les fautes d’orthographe, de grammaire et de syntaxe.

La relecture permet de vérifier aussi la fluidité de l’article. Parfois, au moment de l’écriture une tournure de phrase ne nous choque pas, mais au moment de la relecture, elle nous saute aux yeux.

C’est donc pour cette raison qu’il vaut mieux relire son contenu quelques heures, au minimum, après l’avoir écrit avant de le publier ou bien de l’envoyer.

Conseil : utilisez Scribens.fr pour vérifier rapidement les plus grosses fautes de votre article. Mais cet outil, comme la plupart des correcteurs automatiques ne les corrigent pas tous, alors on s’applique !

Pour éviter les fautes d’orthographe vous pouvez aussi utiliser le logiciel Antidote.

Ce qu’il faut retenir :

  • Connaître sa cible est essentiel,
  • Trouver les bons mots-clés,
  • Passer par une phase de recherche efficace,
  • Rédiger un texte agréable à lire,
  • Relire plusieurs fois pour faire une bonne correction.ecriture-article

manon-moralesRédactrice web freelance,

Passionnée par l’univers du web et l’écriture, je mêle les deux activités pour obtenir un résultat 2.0. Je vous accompagne sur vos projets pour écrire vos contenus web optimisés : articles de blog, pages de site internet, fiches produits ou encore newsletters.

Make my words logo

 

2 réponses à « 5 règles à retenir pour l’écriture de votre article sur le web »

  1. Hello Manon !
    Merci pour cet article détaillé ! Je n’y connais pas grand chose à la rédaction web et à la manière d’optimiser un article, du coup, ça aide !
    Penses – tu à faire aussi des contenus vidéo?
    A bientôt !

    1. Merci à toi pour ton gentil commentaire ! C’est vrai que pour l’instant je n’ai pas pensé aux contenus sous format vidéo. Je ne sais pas si ça pourrait intéresser du monde, pas pourquoi pas ! à méditer ! Merci à toi ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.