Le lexique de Google Analytics


Outils freelance / dimanche, décembre 9th, 2018

Que ce soit pour votre site professionnel ou votre blog personnel, il est toujours utile d’avoir des outils pour comprendre son audience et analyser la performance de son site internet. Ceux-ci sont indispensables pour vous permettre de progresser et d’ajuster votre comportement.

Google Analytics est un outil de Google particulièrement complet pour l’étude de votre site. Il vous permet d’apprendre des données précises sur votre audience.

Cependant, il faut se l’avouer si vous n’êtes pas du métier, il n’est pas toujours simple de s’y retrouver parmi l’ensemble des options proposées. Certains mots peuvent paraître particulièrement techniques, alors voici le lexique de Google Analytics pour comprendre les termes – plus courants – utilisées par la plateforme.

Lexique de Google Analytics en détail

Vos lecteurs

Utilisateur : le nombre d’utilisateurs représente le nombre de personnes qui ont visité votre site web. À partir du moment où la personne ouvre une page de votre site, elle est comptabilisée comme un utilisateur par Google Analytics. Cette personne ouvre alors une session. Elle peut d’ailleurs réaliser plusieurs sessions au cours d’une période.

Utilisateur actif : il est considéré comme actif lorsqu’il revient sur le site. Il est alors possible d’observer le nombre d’utilisateurs qui reviennent visiter le site après 7, 14 ou 30 jours.

Conseil : ce rapport est intéressant pour voir si vous réussissez à fidéliser vos lecteurs.

Session : cette opération est effectuée lorsqu’un utilisateur ouvre une page de votre site web. De manière courante, une session prend fin au bout de 30 minutes, si l’utilisateur reste inactif sur une page. Par exemple, si un utilisateur visite votre site et oublie de fermer la fenêtre correspondante, il peut alors être présent plus de 30 minutes sur votre site. Dans ce cas, la session est considérée comme terminée après ce laps de temps.

Taux de rebond : cet indicateur est une référence importante sur Google Analytics. Concrètement, il permet de savoir si vos visiteurs restent sur votre site pour voir d’autres pages, une fois la première page parcourue. Si votre taux est élevé – c’est-à-dire, supérieur à 50% – il signifie que plus de la moitié de vos visiteurs entrent et ressortent quasiment immédiatement de votre site. Ils ne restent pas !

Cette situation peut être provoquée de différentes manières. Par exemple, cela peut être le cas si vous créez des épingles qui n’ont pas de liens avec votre site sur Pinterest. Les visiteurs intéressés par ces images vont cliquer dessus pour accéder au site web. Ils vont y trouver un contenu totalement différent et passer leur chemin. Ainsi, pour faire baisser votre taux de rebond, il faut retravailler en priorité votre cible.

Not provided : ce résultat correspond aux mots-clés tapés par les internautes dans la barre de recherche de Google. Aujourd’hui, Google ne donne plus accès ces détails dans Google Analytics. Le résultat est alors traduit par “not provided”.

Votre source de trafic

Site référent : avec cet indicateur, vous pouvez découvrir les sites qui vous envoient du trafic. Ce sont les sites sur lesquels existent un lien direct de votre site. Vous pouvez connaître les sites qui vous apportent le plus de trafic. Aujourd’hui, je peux affirmer avec cet indicateur que Pinterest est le site qui m’apporte, au quotidien, le plus de trafic !

Canaux : les canaux vous permettent de connaître rapidement les sources qui vous apportent du trafic.

  • L’onglet “Social” représente les visiteurs arrivés sur votre site via les réseaux sociaux.
  • L’onglet “Referral” représente les visiteurs arrivés sur votre site après avoir un clic sur le lien pointant vers votre site.
  • La partie “Direct” représente les visiteurs arrivés directement sur votre site. Dans ce cas, ils saisissent directement l’URL de votre site.
  • L’onglet “Organic Search” représente les visiteurs arrivés sur votre site après l’écriture des mots clés dans les moteurs de recherches.

Les outils supplémentaires

Google Ads : cet outil permet de gagner en visibilité grâce au référencement payant. Il vous permet de créer des annonces payants sur lesquels vont pouvoir cliquer les internautes.

Campagne : elles représentent des groupes d’annonces payantes créées afin d’optimiser la visibilité d’un produit ou d’un service d’une entreprise ou d’un particulier. Chaque campagne représente plusieurs groupes d’annonces.

Groupe d’annonces : avant de se lancer dans une campagne Google Ads, il faut définir des groupes d’annonces. Celles-ci sont créées à partir des mots-clés travaillés en fonction des produits ou des services concernés. L’objectif des groupes d’annonces est d’inciter les internautes au clic.

Search Console : celle-ci est un outil supplémentaire de Google Analytics pour connaître les performances de votre site web. Vous pouvez, notamment connaître le nombre de pages indexées sur Google ou encore votre position moyenne dans les résultats de Google. Celle-ci vous permet de savoir quelles améliorations sont à effectuer pour améliorer la visibilité de votre site.

Conversion : cet indicateur est à observer, notamment lorsque vous avez, en amont, défini des objectifs. Après la réalisation d’objectifs, le taux de conversion augmente. Par exemple, vous avez défini un objectif comme “passage d’une commande sur mon site”. Le taux de conversion augmente lorsqu’une première commande est réalisée.

Objectif : cet indicateur est utile pour connaître vos performances. Par exemple, vous avez un blog et votre objectif est d’améliorer le nombre d’inscrits à votre Newsletter. Pour cela, vous allez créer un objectif basé sur le nombre d’inscriptions à la newsletter. Ce dernier est donc à observer au fur et à mesure pour connaître votre progression.

Événement : une fois les objectifs mis en place sur Google Analytics, vous pouvez suivre en temps réel la progression de cet objectif. Penchez-vous sur cet indicateur si vous lancez une campagne de communication. Ainsi, vous pouvez savoir rapidement si votre cible en a pris connaissance ou pas.

Voici les principaux termes à retenir et à comprendre pour commencer à utiliser cet outil. En définitive, ce lexique est à lire lorsque vous vous sentez perdu au milieu des termes de Google Analytics.

lexique google analytics

À PROPOS DE MANON MORALES

manon-moralesRédactrice web freelance,

Passionnée par l’univers du web et l’écriture, je mêle les deux activités pour obtenir un résultat 2.0. Je vous accompagne sur vos projets pour écrire vos contenus web optimisés : articles de blog, pages de site internet, fiches produits ou encore newsletters.

 

Make my words

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.